Comment bien rédiger pour le web ?

writing 828911 1920 1024x683 - Comment bien rédiger pour le web ?

Avant de se lancer dans cette entreprise, il est important de connaître quelques règles qui régissent le web et son environnement : les moteurs de recherche.

On ne rédige pas sur le net comme on écrirait un livre ou une lettre à un ami.

Les contenus doivent répondre à plusieurs impératifs simples que nous vous résumons dans cet article.

Ces caractéristiques visent à structurer vos pages pour une analyse rapide et perspicace des moteurs de recherche, permettant un meilleur référencement et donc une amélioration de la visibilité de votre site sur la toile.

Pour cela, une des premières conditions : les pages de votre site doivent être suffisamment remplies. Un minimum de 350 à 400 mots par page en favorise l’indexation par les moteurs de recherche.

Puis il convient de respecter quelques principes simples et logiques de rédaction :

  • La page comporte un seul grand titre : le titre de la page : balise H1
  • Chaque titre secondaire doit être catégorisé H2, puis H3, H4, etc. en fonction de la hiérarchie dans le texte

Il est recommandé d’utiliser un vocabulaire fréquemment recherché par les internautes ainsi que le champ lexical plus large de ces mots clés.
Pour trouver les mots clés les plus recherchés par les internautes dans votre secteur d’activité, vous pouvez vous aider d’outils comme :

Le générateur de mots-clés de Google Adwords

Google Tendance des recherches

Les paragraphes doivent être clairs, directs et précis

1 – Clairs

Pour une lecture agréable, les paragraphes doivent être courts, aérés, agrémentés de phrases clés, de titres, d’images, de schémas, d’animations, voire de vidéos.

Usez, sans en abuser, de nuances de couleurs (raccord avec votre charte graphique) pour donner vie à vos articles et les rendre plus conviviaux et faciles à lire.

En cas d’énumération qui pourrait donner un rendu « pavé », il est prévu par les éditeurs de texte du web des listes à puces ou à numéros qui sont très bien répertoriées par les moteurs de recherche.

L’esthétisme de votre article en sera amélioré par ailleurs.

2 – Directs

Les questions à se poser :

  • Quels clients ? Quel public ?
  • Quels besoins associés à ce que je leur propose ?
  • Comment ?
  • Où ?

Il est primordial de cibler les besoins et les intentions des visiteurs pour aller à l’essentiel et éviter qu’ils ne se lassent ou se désintéressent à la lecture d’un contenu qui, pourtant, les concerne.

Si plusieurs articles de votre site sont susceptibles d’être liés, il est recommandé d’intégrer dans les contenus des liens directs entre les pages.

Conséquence web : référencement et visibilité => ++

Conséquence internaute : gain de temps et idée => ++

3 – Précis

Vos contenus doivent être agrémentés, outre les termes principaux bien sûr, de synonymes, de mots du champ lexical, en rapport avec le domaine d’activité, le public ou la zone géographique.

Il faut jongler entre langage technique et langage vulgarisé pour la compréhension de tous.

On n’hésite pas à vérifier également les définitions précises des mots utilisés, avant toute publication et en cas de doute, pour ne pas porter à confusion et induire le visiteur en erreur.
Attention également aux fautes d’orthographe pouvant laisser une mauvaise impression au visiteur.

Dernier point qui doit retenir votre attention : se différencier de vos concurrents : quels sont vos avantages, votre valeur ajoutée par rapport à eux ?

Cela permettra au visiteur de visualiser rapidement les atouts de vos articles/produits/services.

Les balises méta

Les balises méta « titre » et « description » sont prévues spécifiquement pour les moteurs de recherche et doivent être optimisées correctement pour être efficaces.

Ces balises sont affichées lorsqu’un internaute effectue une recherche dans un moteur comme Google :

netalys google - Comment bien rédiger pour le web ?

Pour conclure

En conclusion de tout cela, si votre site internet répond aux principaux critères exigés par les moteurs de recherche (respect des balises méta, hiérarchie, visuel et contenu textuel) = référencement = visibilité = visite = augmentation du taux de transformation.

La rédaction de contenus web n’a plus de secret pour vous désormais. Vous voilà fin prêts pour votre aventure numérique !

Share This
massa dapibus pulvinar mi, ut id, libero sit elit. porta.