Établir son cahier des charges pour son projet de site internet

etablir son cahier des charges 1024x682 - Établir son cahier des charges pour son projet de site internet

Le site internet est aujourd’hui un incontournable de la communication d’une entreprise, c’est un outil indispensable qui doit l’aider à augmenter ses visiteurs, qui sont d’autant de potentiels clients. Il doit être agréable, intuitif, complet sans être surchargé et surtout il doit donner aux internautes l’envie de consommer. C’est un investissement dont il ne faut pas négliger le coût, charge dont il convient de déchiffrer tous les aspects (voir notre article « analyser la proposition commerciale d’une agence web »).

L’élaboration d’un site internet passe avant toute chose par la rédaction du cahier des charges. Ce document récapitule et détaille tous les points essentiels du site internet envisagé, tant au niveau des visuels que des contenus. Il doit être le plus clair et le plus précis possible afin d’obtenir en retour une proposition commerciale des plus justes. Il prend en compte vos exigences, le design et les fonctionnalités que vous souhaitez offrir à vos clients. Cette réflexion préalable apporte souvent des éclaircissements sur des questions demeurées dans l’ombre ou auxquelles vous n’auriez pas pensé, de prime abord. Ce cahier des charges est la base du travail de réflexion et de développement.

Vous êtes prêt(e) pour démarrer votre projet ? Contactez-nous pour en discuter ensemble !

Il est également important que nous discutions ensemble de votre projet. Il se pourrait que notre attention soit attirée par un aspect très spécifique de votre activité, qu’il est opportun, voire indispensable, de mettre en avant. Aussi, nous pourrons vous conseiller sur l’opportunité ou non de certains éléments qui pourraient s’avérer soit contre-productifs soit inutiles, donc encombrants. Cette phase préliminaire évite entre autres les mauvaises surprises pendant la phase de développement.

Le cahier des charges comprend généralement les onze rubriques principales suivantes :

  1. Votre société : qui mieux que vous peut nous parler de votre société ? Nous voulons tout savoir : son histoire, sa taille, ses valeurs, son environnement, le marché exploité, les produits/services vendus, … Racontez-nous son parcours, évoquez votre cœur de métier.
  2. Le nom de domaine : c’est l’adresse de votre futur site ! Nous avons déjà abordé ce sujet dans notre article « 5 aspects à étudier pour bien préparer son projet web ». En complément de cette rubrique, et pour vous aider à y réfléchir : il doit être court, facile à retenir, sans caractère spécial, sans accent, sans espace, sans majuscule (seul le trait d’union est autorisé). Il peut comporter le nom de la société ou être explicite sur l’activité exercée ou bien encore combiné les deux. Enfin, dernière condition, il doit être disponible ! Vous pouvez vérifier vous-même sur des sites dédiés sur internet si l’adresse n’est pas déjà réservée (elle peut être réservée sans être utilisée). Vous pouvez également nous confier cette tâche et il serait préférable, dans ce cas, de nous fournir deux à trois possibilités, en mentionnant vos préférences. En ce qui concerne l’extension (.fr .com .net .org), c’est également un choix à faire : cela peut indiquer, par exemple, votre zone d’activité (une société ne travaillant qu’en France pourra opter pour le .fr par exemple). Rien n’est imposé : c’est vous qui choisissez votre adresse sur le net !
  3. L’arborescence : c’est l’architecture du site en lui-même : le nom des pages, que contiendront-elles (sans rédiger les contenus pour l’instant : cela viendra bien après !), y aura-t-il un blog ou des articles à mettre à jour régulièrement ? Des fonctionnalités particulières (espace client, etc.) ?
  4. Les visuels : avez-vous déjà votre identité visuelle ? Par là, entendez logo et charte graphique. Si c’est le cas, votre site doit être fidèle à la communication déjà en place (ou déjà décidée) : indiquez ce qu’il en est dans cette rubrique, insérez votre logo et détaillez les principaux aspects de votre charte graphique (formes, couleurs, etc.). Dans le cas où vos visuels sont à penser, ou à repenser (si vous souhaitez profiter de la création du site pour faire évoluer votre logo par exemple), il est important de le préciser dans le cahier des charges.
  5. Vos goûts : sans tenir compte des activités proposées ou des articles vendus, uniquement d’un point de vue visuel, faites une sélection de quatre à cinq sites internet qui vous plaisent. Cela donne déjà une bonne idée générale de ce vous voulez.
  6. Vos clients : cela fait partie intégrante de la présentation et du visuel. En effet, chaque communication est adaptée au public qu’elle vise. Quels sont vos clients ? Des particuliers, des professionnels, quelle tranche d’âge, quel sexe, un signe/aspect particulier ?
  7. Vos concurrents : dans la même veine que précédemment évoqué, nous voulons connaître vos principaux concurrents. Quels sont vos avantages et votre valeur ajoutée par rapport à eux ?
  8. Les objectifs : également évoqué dans notre article « 5 aspects à étudier pour bien préparer son projet web », il est important de connaître les objectifs du site internet. Pourquoi faites-vous un site internet aujourd’hui ? Est-il destiné à :
    • assurer votre présence sur le net, et détailler ainsi l’ensemble de vos activités ?
    • vous contacter ?
    • donner envie de se rendre dans votre magasin / boutique / société ?
    • fidéliser via notamment par un e-mailing (newsletter par exemple),
    • consulter son espace client et suivre une évolution (commande, dossier, livraison, règlement, etc.) ?
    • vendre des produits en ligne ou augmenter vos ventes s’il s’agit d’un site existant ?
  9. Le e-commerce : si c’est une boutique en ligne que vous souhaitez créer ou améliorer, détaillez dans cette rubrique votre commerce : donnez-nous une tranche du nombre de références que vous proposez à la vente, dans quels pays, si vous faites de la livraison et si oui, comment sont calculés les frais (s’agit-il d’un forfait ou est-ce lié à un volume de commande, au poids, etc.) et quels types de règlement sont acceptés (chèque, virement, Paypal, CB) ?
  10. La traduction : avez-vous l’intention de proposer la traduction de votre site et si oui, en quelle(s) langue(s) ?
  11. Le budget : également évoqué dans notre article « 5 aspects à étudier pour bien préparer son projet web », en fonction de tous les éléments que nous venons d’évoquer, donnez-nous une tranche de budget, la plus réaliste possible, que vous consacreriez à votre site internet. L’ensemble des éléments du cahier des charges est à prendre en compte : création ou non de charte graphique, nombre de pages, e-commerce ou non, etc.

Téléchargez cette check-list au format Excel afin de vous aider à construire votre projet.

Vous êtes prêt(e) pour démarrer votre projet ? Contactez-nous pour en discuter ensemble !

Ne manquez pas notre actualité !
S'inscrire
Share This
mattis vulputate, luctus tristique risus Donec Praesent